Club 505

Le club des passionnés de la Peugeot 505

Série Turbo

« PAGE EN CONSTRUCTION »

505 TURBO INJECTION,  à 200 à l’heure…

 

 

  • Pourquoi une 505 Turbo Injection ?

Parce que début des années 80, l’engouement de la clientèle pour les moteurs turbo-compressés se fait de plus en plus grand et AUTOMOBILES PEUGEOT se devait, après avoir été le précurseur en France du moteur  »DIESEL-TURBO », de s’imposer à nouveau dans le domaine du  »TURBO ESSENCE » en présentant le premier une version  »TURBO INJECTION » véhicule de hautes performances…

Les maitres mots seront : Performance, finition, robustesse, sécurité.

La 505 Turbo Injection c’est vraiment  »L’anti-poudre aux yeux ».

  • 21 Mars 1983 :  505 Turbo Injection 150ch  ‘ ‘La puissance’ ‘

Qui osait dire que seul les berlines allemandes étaient capables de s’affranchir sur la file de gauche ! Détrompez vous, Peugeot va lâcher un vrai fauve.

La 505 Turbo Injection, berline de haut de gamme, atteignant les 200km/h, est équipée d’un nouveau moteur le N9T de 2155cm3 (de base Chrysler) caractérisé par une suralimentation par turbo-compresseur, une injection électronique et d’un allumage transistorisé évolué à détection de cliquetis, qui développe 150ch à 5200tr/min.

Extérieurement, la 505 Turbo Injection se différencie des autres versions par un déflecteur avant incorporé au pare-chocs, un becquet Ar sur le coffre, un bouclier arrière incorporé au pare-chocs, deux rétroviseurs extérieurs réglables de l’intérieur, un monogramme arrière Turbo Injection et de filets décoratifs TURBO.

Les phares sont du types Kangourou Bi-iodes H4+H1, la carrosserie est bicolore, gris clair-gris foncé, de roues en alliage léger.

A l’intérieur, les sièges bien enveloppant d’un dessin nouveau sont garnis de velours  à l’avant et munis d’appuis-tête à l’arrière, et le siège conducteur est réglable en hauteur.

Un synthétiseur de parole, monté de série, informe le conducteur sur différents paramètres aidant à la conduite du véhicule.

 

  • Février 1984 : 505 Turbo Injection 160ch Échangeur air/air  ‘ ‘ Vive, la classe’ ‘

« La distinction, sans différences »

Extérieurement rien n’a changé pour ce haut de gamme 505, qui conserve la carrosserie bicolore, les jantes en alliage léger, le déflecteur avant, le becquet sur le coffre et le bouclier arrière caractérisant la 505 turbo Injection.

A l’intérieur et par rapport à la 150ch, elle se personnalise par l’adjonction en série d’un ordinateur de bord PSA à fonctions programmées et programmables et de vitres arrières électriques.

 »Mécaniquement autre »

C’est l’évolution mécanique qui différencie nettement la version 160ch, en apportant des modifications imporantes au groupe moto-propulseur N9T, qui sont au nombre de quatre :

Échangeur air/air dont la fonction est d’abaisser la température de l’air d’admission (compressé par le turbo) permettant ainsi une amélioration du rendement thermodynamique du moteur.

Augmentation du rapport volumétrique porté de 7.5 à 8 grâce à l’utilisation de nouveaux pistons en alliage léger. L’augmentation de taux du compression est également un facteur d’amélioration du rendement dans les phases d’utilisation où le turbo n’est pas sollicité.

Modification des réglages moteurs. La détection de cliquetis avec décaleur d’avance est conservée et l’adjonction d’une régulation d’avance à gestion électronique au lieu de pneumatique.

Nouveau rapport de démultiplication finale. Les évolutions moteur ont permis d’opter pour un rapport de pont plus long, ayant entre autres conséquences l’abaissement du régime moteur à vitesse égale, et une puissance administrative porté à  10cv au lieu de 11cv.

L’ensemble de ces modifications a conduit à l’augmentation de la puissance et à des performances améliorées. Les consommations sont pour leur part en nette diminution : On notera par exemple une réduction de 2.5l/100km à 160km/h, pour une consommation moyenne entre 9 et 10L/100km sur nationnal, pouvant descendre entre 7.5 et 8L/100km sur de longs trajets départementaux.

En option, la 505 Turbo Injection 160ch peu recevoir :  un régulateur de vitesse, un toit ouvrant, des sièges garnis de cuir, d’une réfrigération sur modèle à toit fixe.

  • 1984 : 505 Turbo Injection Kit PTS 200ch.

Peugeot-Talbot-Sport commercialise un kit mécanique permettant de porter la puissance de la  version 160ch, à 200ch.

 

© 2013 Club 505